Login
[Commissions - Espaces réservés]
Gouvernement Nouvelle-Caledonie
AFFAIRES MARITIMES NOUVELLE CALEDONIE

 Accueil

 Liens

 Plan du site

 Nous contacter

 Sécurité des loisirs nautiques

Accueil > Loisirs nautiques > Prudence en mer
 
Prudence en mer
 
«En mer, c'est toujours mieux avec prudence»
 
LA PRUDENCE, ADOPTEZ-LA POUR VOUS, ADOPTEZ-LA POUR LES AUTRES

VOTRE SECURITE EN 10 CONSEILS

  1. Prenez connaissance de la météo avant tout départ :
    assurez vous que les conditions restent maniables jusqu’à votre retour. Bulletins transmis en VHF à 6h30, 9h30, 15h15 et 18h30, affichés dans les capitaineries, serveur météo au 36.67.36, sur internet : www.meteo.nc .

     
  2. Le bon état de votre bateau est la première garantie de sécurité :
    avant d’appareiller vérifiez le bon état de la coque, du moteur, du gréement et des équipements de sécurité ; vérifiez l’autonomie en carburant (sur un bateau à moteur, prenez 30 % de marge).

     
  3. Prévenez vos proches de vos intentions avant de prendre la mer :
    heure de départ, heure de retour présumée et zone de navigation; assurez vous qu’ils connaissent le numéro du PC SECOURS EN MER (téléphone 16 ou 26.47.72)

     
  4. Vérifiez avant chaque appareillage le nombre et le type de brassières compte tenu des personnes présentes à bord (adultes et enfants) ; le port du gilet de sauvetage doit être systématique pour les jeunes enfants.

     
  5. Connaissez parfaitement la place et le rôle du matériel de sécurité à bord ; étudiez son mode de mise en œuvre. Lorsque l’accident survient il est trop tard.

     
  6. Préparez votre navigation et identifiez les abris se trouvant aux alentours, en fonction des différentes conditions météos susceptibles de survenir.

     
  7. Pensez à emmener de l’eau douce, une bâche, des vivres et une trousse médicale de premiers secours.

     
  8. N’embarquez pas plus de personnes que le nombre prévu par le constructeur  et gravé sur la plaque signalétique. Ne dépassez pas la puissance de motorisation prévue par le constructeur. Surcharges ou surmotorisations peuvent entraîner de graves accidents.

     
  9. Prenez garde aux dangers du lagon en particulier les hauts fonds, récifs et patates de corail. Exercez une bonne veille visuelle et prenez garde à l’alizé en après-midi.

     
  10. En cas de chavirement ou de voie d’eau, ne quittez jamais votre navire tant qu’il flotte :
    vous y serez toujours mieux protégés et plus facile à repérer par les secours.

    Pour les secours, le téléphone portable c’est bien, la radio VHF, c’est mieux.  La VHF permet d’alerter directement les navires dans les parages et de communiquer avec les moyens de secours (www.anfr.fr)


    RESPECT …
     
    1stricte des limitations de vitesse :
    pas plus de trois nœuds dans les zones portuaires, pas plus de 5 nœuds dans la bande littorale des 300 mètres, le long de la côte et autour des îlots.
     
    2scrupuleux du balisage des plages : il en va de la sécurité des baigneurs.
     
    3 des règles de barres et de route (Règlement international pour prévenir les abordages en mer) et du balisage en mer. Soyez attentif. En particulier, laissez la priorité aux grands navires qui manoeuvrent dans un chenal ou dans un port : ne les gênez pas.
     
    4 … des règles d’approche des secteurs de plongée signalés par le pavillon Alpha blanc et bleu  ou la croix de Saint-André blanche sur fond rouge. En route, respectez une zone d’évitement de 100 mètres autour du pavillon ou du navire qui en est porteur ; si vous devez approcher, adoptez la vitesse la plus basse possible et faites une veille attentive.
     
     
    5 … du plan de fréquences VHF : veillez le canal 16 car vous êtes un acteur possible du sauvetage en mer ; ce canal est dédié à l’appel seulement, ne l’encombrez pas et dégagez sur un canal de trafic (72, 77, 6, 8) ; interdiction absolue de trafiquer en phonie sur le canal 70 dédié à l’appel sélectif numérique ASN.
     
    6de l’annexe 5 de la convention MARPOL :
    • en matière de rejet des déchets : interdiction absolue en tous lieux s’agissant des matières plastiques (dont les sacs à ordures, cordages ou filets en fibre synthétique) ;
    • s’agissant des ordures: interdiction absolue dans le lagon et en haute mer à moins de 12 milles marins du récif barrière.
     
    MAIS EGALEMENT COURTOISIE…
     
    1dans un secteur fréquenté, outre les mesures que le règlement vous impose, pensez aux autres : réduisez votre vitesse si vous devez passer à proximité ; pensez à votre vague de sillage : elle est dérangeante, elle peut être dangereuse.
     
    2au mouillage : évaluez le cercle d’évitage des bateaux voisins ; veillez à la quiétude du site.

Tous droits réservés © 2008 - Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie
Retour en haut de la page Ajouter aux favoris Imprimer la page Contactez-nous Page de démarrage